A court ou moyen terme la grande majorité des entreprises doit s’intéresser à l’international car :

    • Cela permet de diversifier les marchés de l’entreprise. A ce titre cela réduit son exposition au risque de retournement conjoncturelle. Il est en effet rare que l’ensemble des grandes zones géographiques du monde souffrent en même temps. De plus et en dépit des coûts inhérents à l’international, cela permet d’amortir sur une plus large échelle les coûts de développement des produits ou services de l’entreprise.
    • Les taux de croissance dans certaines grandes zones du monde sont largement supérieurs à ceux de la France. La pression concurrentielle y est donc plus faible et les parts de marchés plus faciles et rapides à acquérir.
    • Enfin le contact et l’échange avec d’autres cultures sont extrêmement stimulants pour la créativité et l’émergence d’idées nouvelles au sein de vos équipes.

 


L’ouverture à l’international peut se faire par étapes :

  • le recours à des fournisseurs étranger : est la solution la plus simple pour internationaliser son entreprise. Elle permet d’élargir et sécuriser ses sources d’approvisionnement pour un investissement assez limité.
  • L’exportation depuis la France : il existe des solutions de financement permettant de limiter les besoins financiers et le risque d’échec.
  • L’implantation locale pour vendre ou produire à l’étranger. Cette implantation peut se faire de plusieurs façons :
    • ex nihilo en créant une filiale locale
    • en rachetant une entreprise locale
    • en s’associant avec un ou des partenaires locaux au travers d’une joint venture

Le plus important pour réussir son implantation à l’étranger est de trouver les bons interlocuteurs localement afin de s’appuyer sur des personnes de confiance et de tisser un réseau local afin de se développer rapidement. 

Quelque soit la ou les formes de développement international choisies, il est important de bien formaliser vos relations avec vos différents partenaires locaux (Dirigeants locaux, associés, employés etc…). Au delà de la protection juridique offerte par cette formalisation, elle permet de bien fixer les choses, de se poser les bonnes questions dès le départ, de faire comprendre à vos partenaires ce qui a vraiment de la valeur à vos yeux. A l’international, encore plus qu’en France, il est important d’éviter les malentendus et de bien définir les limites dès le départ. Ce qui est évident dans le monde des affaires en France ne l’est pas forcément à l’étranger.

Efficience Finance peut vous aider à trouver ces interlocuteurs locaux mais surtout peut servir d’interface entre votre entreprise et les intervenants locaux (avocats, banques, auditeurs, comptables etc…)

Chaque pays a ses propres règles et usages, il important de bien les appréhender et de trouver le meilleur équilibre entre ces derniers et les objectifs/politiques de l’entreprise. En effet l’entreprise ne peut réussir à l’international qu’en s’adaptant à chaque pays mais sans y perdre ce qui a fait sa réussite jusque là.

Efficience Finance dispose d’une réelle expertise en matière de croissance externe à l’étranger.