Avez-vous déjà réfléchis aux acomptes que vous versez à des fournisseurs.

Il s’agit d’une pratique assez répandue mais savez vous que légalement vous prêtez de l’argent à votre fournisseur sans aucune garantie ?

Que se passera t’il si votre fournisseur a des problèmes de trésorerie et ne vous livre pas ? Vous serez considéré comme un créancier Lambda (chirographaire) et en cas de dépôt de bilan (procédures collectives) vos chances de récupérer votre acompte seront très faibles.

En conséquence ne versez pas d’acompte à la légère. Il convient de :

  • Verser des acomptes uniquement pour de faibles montants
  • Vérifier la santé financière de son fournisseur avant de verser un acompte (Il est aussi utile de le faire si le fournisseur et/ou la commande est stratégique). Vérifiez aussi le montant de l’acompte au regard de la taille du fournisseur.
  • Pour les montants importants demandez à votre fournisseur une garantie bancaire à 1ère demande de restitution d’acompte (surtout pas une caution). Il s’agit du seul moyen fiable pour récupérer son acompte en cas de problème

Afin de faire passer la pilule à votre fournisseur, vous pouvez lui proposer des paiements rapides à la livraison et/ou des paiements partiels au fur et à mesure des livraisons. Cela vous permet de vous placer dans une situation ou vous paierez quelque chose que vous avez et non que vous aurez…peut-être.

Enfin plus un fournisseur insiste pour obtenir un acompte ou refuse de vous délivrer une garantie bancaire, plus cela doit vous alerter sur sa situation financière.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *